Elon Musk – brève présentation

Elon Reeve Musk , né le à Pretoria, est un entrepreneur, chef d’entreprise et ingénieur d’origine sud-africaine naturalisé canadien en 1988 puis américain en 2002. Il est actuellement installé à Los Angeles. Il est le PDG et directeur de la technologie de la société SpaceX mais également cofondateur, DG, directeur architecture produit de la société Tesla, et ancien président du conseil d’administration de SolarCity et de Tesla. Il est également le fondateur de The Boring Company, une société de construction de tunnel, et de Neuralink, une société de neurotechnologie.

Il est le fondateur de SpaceX et cofondateur de Zip2 et fut le fondateur ainsi que l’un des principaux dirigeants de X.com, qui a finalement fusionné avec Confinity et a pris le nom de Paypal.

Elon Musk naît d’un père anglo-sud-africain ingénieur, Errol Musk, et d’une mère canadienne nutritionniste et mannequin, Maye Musk (née Haldeman). Après le divorce de ses parents en 1980, il continue de vivre avec son père. À l’âge de 12 ans, il vend son premier programme de jeux vidéo.

Très tôt, Elon Musk aurait lu deux livres par jour dans des disciplines variées selon Kimbal Musk, son frère.

Ses lectures étaient très larges et diverses, couvrant de nombreux domaines comme la philosophie et la religion, la science-fiction et la programmation, l’ingénierie, le business, la technologie, le design de produit, l’énergie… Cette énorme curiosité intellectuelle qu’il possède toujours n’est pas propre à un domaine particulier, elle est généraliste et constitue une des clés de son originalité et de son succès exceptionnel en tant qu’entrepreneur.

En 1988 (17 ans), à la fin de ses études au Pretoria Boys High School (en), il annonce à ses parents qu’il souhaite aller étudier aux États-Unis. Il obtient alors la nationalité canadienne grâce à sa filiation maternelle, et quitte l’Afrique du Sud pour Kingston en Ontario (Canada). Pour Musk, la nationalité canadienne lui permet de pouvoir émigrer ensuite aux États-Unis pour étudier, plus facilement qu’en venant de l’Afrique du Sud de l’apartheid. Cela lui évite aussi d’être appelé sous les drapeaux en Afrique du Sud et de faire son service militaire. En désaccord, son père lui coupe les vivres. Au Canada, il intègre alors l’université Queen’s et finance ses études grâce à des travaux à temps partiel et des emplois d’été.

En 1992, il quitte le Canada pour les États-Unis et la Wharton School de l’université de Pennsylvanie pour y étudier la physique et le commerce, finançant ses cours grâce à une bourse. Il y étudie trois ans, recevant un diplôme de premier cycle après ses deux premières années, et y reste une année de plus pour compléter un second premier cycle en physique. En 1995, il reçoit une bourse pour poursuivre un doctorat en physique énergétique à l’université Stanford.

En 2015, il cofonde et copréside OpenAI, une association de recherche à but non lucratif en intelligence artificielle dont l’objectif est de promouvoir et développer une intelligence artificielle open-source bénéficiant à l’humanité tout entière.

En 2017, la fortune de Musk est estimée à 20,8 milliards de dollars américains, se classant dans le Forbes400 comme la 21e personne la plus riche des résidents aux États-Unis . En mars 2018, Forbes le classe comme la 54e personne la plus riche du monde. En mai 2018, Musk a été classé 25e sur la liste des personnalités les plus puissantes du monde selon Forbes.

Musk a déclaré que les objectifs de SolarCity, Tesla et SpaceX tournent autour de sa vision de changer le monde et l’humanité. Ses buts incluent de réduire le réchauffement climatique par la production et la consommation d’énergie durable et réduire le « risque de l’extinction humaine » en créant une vie multi-planétaire par l’établissement d’une colonie humaine sur Mars.

En plus de ses activités commerciales, il a imaginé un moyen de transport à grande vitesse connu sous le nom de Hyperloop et a proposé un avion à réaction supersonique à décollage et atterrissage verticaux avec propulsion électrique.

En janvier 2018, en s’aidant des réseaux sociaux, Elon Musk commercialise par sa société The Boring Company un modèle léger de lance-flamme au design futuriste, capable de produire une flamme d’environ un mètre.

source Wikipédia

 

Fermer le menu